Ma vie

Ma biographie

Sommaire

Je suis née le 21/11/97 à coté de Bordeaux au Château Salingre, mon éleveur s'appelle Mme Boulet. Mes parents se nomment Isidore de la Chatellerie et Jessy du Clos de l'ancienne ferme, d'après mon certificat de naissance c'est de mon père que je tiens la panachure blanche sur ma poitrine. Mon premier nom est Brooklyn Neva. Pedigree de BROOKLYN NEVA.

En février 98 ceux qui allaient devenir mes maîtres avaient souhaité faire l'acquisition d'un bouledogue, peut-être avaient-ils été influencés par le célèbre Raymond de M6 ou bien parce qu'auparavant ils possédaient un boxer et qu'ils voulaient un chien plus petit mais avec une gueule écrasée.

Le samedi 28/02/98 mon maître qui est chauffeur de taxi est passé rue de le Tombe Issoire à Paris où se trouve un chenil. Il a appelé ma maîtresse : "il y a cinq petits boules de couleurs différentes, nous irons les voir cet après-midi". L'après-midi mes futurs maîtres et leur fils F. qui avait 11 ans se sont rendus au chenil. Dès leur arrivée ils ont regardé au milieu de la pièce où nous nous trouvions, à l'intérieur d'un petit enclos sur de la paille, nous étions cinq : deux cailles, un fauve, un bringé foncé et moi.

Mes maîtres voulaient une femelle bringée claire c'est donc tout naturellement vers moi qu'ils se sont tournés. Ils m'ont pris dans les bras puis m'ont reposée dans mon enclos, j'étais très déçue, alors j'ai boudé et je me suis mise à dormir (je faisais semblant) en leur tournant le dos. Mes compagnons, eux, s'agitaient frénétiquement le long de l'enclos pour être choisis. Finalement c'est bien moi qu'ils voulaient, la dame du chenil a tapé dans les mains pour me réveiller et je suis retournée dans les bras de mon petit maître car cette fois-ci c'était bon, j'allais quitter le chenil en leur compagnie. Mes maîtres ont acheté un panier, une laisse, un collier, la dame leur a donnés quelques croquettes, un jouet et des conseils pour bien m'éduquer. Mon petit maître F. me tenait fièrement dans ses bras, nous sommes partis en voiture, j'étais très sage.

Nous sommes passés par un grand magasin où je n'avais pas le droit de rentrer mais j'étais cachée dans le manteau de F..

Arrivée à la maison un quatrième membre de la famille est venu nous accueillir et lorsqu'il m'a vue, il ne semblait pas très content, c'était son anniversaire, il avait quatorze ans. Mais par la suite j'ai su me faire aimer de lui. Je suis irrésistible !

Pendant une semaine j'ai couché dans la cuisine, j'étais très sage puis je me suis ennuyée lorsque mes maîtres allaient se coucher alors j'ai pleuré et ils n'ont pas résisté longtemps, j'ai élu d'abord domicile chez F. puis chez mes maîtres et depuis je ne les ai pas quittés.

Billet publié le 15/04/2002 par Néronne et Chantal.